paysage

Vitrines » paysage
  1. (Géographie) (Agriculture) (Jardinage) Étendue de territoire couverte par le regard.
    • Il n’y a pas jusqu’à ces pâles oliviers dont l’aspect n’ajoute à l’austérité du paysage. La plupart ont éclaté par le milieu, le tronc s’est effondré, l’arbre s’est séparé en morceaux, […]. (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol. 2, 1866)
    • L’unité physionomique d’un paysage provient de ce que certaines plantes se répétant très fréquemment lui impriment une allure particulière. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 101)
    • Quand on remonte de Toul vers le Nord-Ouest, le paysage n’est pas sans grandeur. Ce sont de larges creux boisés ; et la vue découvre à vingt ou trente kilomètres quelque crête plus sévère. (Alain, Souvenirs de guerre, p. 9, Hartmann, 1937)
    • Il a modifié en partie les paysages du domaine en plantant beaucoup d’arbres dans les creux en particulier des peupliers blancs appelés piboules, des micocouliers que Florian traite d’alisiers, et probablement quelques ormeaux et arbres fruitiers autour de château. (Michel Cointat, Florian, 1755-1794 : aspects méconnus de l’auteur de Plaisir d’amour, 2007, p. 61)
    • Les recherches conduites ces dernières années, nombreuses et diversifiées, de nature parfois pluridisciplinaires, ont montré combien le paysage est un objet complexe, aux multiples facettes, situé entre nature, technique et société. Il est une production sociale et culturelle : produit du regard porté sur le territoire, mais aussi produit de l’action d’une société sur son espace. (Monique Toublanc, « La recherche en sciences sociales dans les écoles de paysage en France », publié dans Projets de paysage le 2 juillet 2009)
  2. (Figuré) Situation, domaine ; ensemble d’éléments ayant une cohérence entre eux.
    • Les mesures annoncées sont finalement assez modestes face à l’enjeu. Car il s’agit rien moins que d’imaginer l’avenir du paysage industriel français. (Agathe Remoué, « Où sont les emplois verts », dans L’Usine nouvelle, no 3 177, 28 janvier 2010)
    • Le paysage économique du Québec.
    • Le paysage social, politique, audio-visuel, éditorial…
  3. (Peinture) Figuration peinte ou dessinée où le sujet porte sur la nature (forêts, montagnes, champs, cascades, rivières…) et où les figures (hommes, animaux) et les constructions sont accessoires.
    • Elle semblait faite pour glisser, en robe blanche, dans des paysages liturgiques, une branche de lis ou un rameau d’or à la main. (Octave Mirbeau, Le Colporteur)
    • […], elle considéra, sans bouger, une affiche qui représentait une gitane devant un paysage andalou. (Pierre Louÿs, Psyché, 1927, p. 137)
    • Mademoiselle, oserai-je vous demander si vous avez donné un pendant à ce charmant paysage que vous présentâtes l’autre jour au maréchal ? (Delphine de Girardin, Lady Tartuffe, 1853, acte I, sc. 13)
  4. (Peinture) Format normalisé de châssis et de toiles, en principe destiné à la peinture des paysages, et dont la largeur est intermédiaire entre celles des formats figure et de marine.
    • « Une toile 10 paysage, mesure 38 cm de largeur et 55 cm de longueur. »
  5. (Littéraire) Description d’un aspect de nature.
    • « Ce romancier excelle dans le paysage. »
  6. (Littéraire) Métaphore faisant allusion aux sentiments, au caractère d’une personne.
    • Les paysages de l’âme.
    • Les paysages intérieurs de quelqu’un.
  7. (Informatique) (Imprimerie) Image horizontale, dont la largeur est supérieure à la hauteur. (comme opposée à portrait).

Source Wiktionnaire